La fontaine des néréides, la source d’un scandale

Située dans le quartier de Puerto Madero, la fontaine des néréides est fortement critiquée au début du XXème siècle. Fontaine des Néréides

La célèbre sculptrice Lola Mora, originaire de Tucumán, offre cette fontaine à la ville de Buenos Aires en 1903. Réalisée en marbre de Carrare, cette scène représente la naissance de Vénus avec son père Jupiter entourés de néréides dénudées. La fontaine prend place Plaza Mayo, à coté de la Casa Rosada, mais la représentation de ces femmes nues avec leurs formes plantureuses choquent les habitants de la capitale.

fontaine finiePour les Argentins il est alors impensable que cette sculpture soit située devant la Cathédrale. Aucune femme n’assiste à l’inauguration.  Après diverses réclamations, en 1918, elle est exilée loin des regards sur la Costanera Sur, où elle y figure toujours. Aujourd’hui elle revit car cette zone est devenue le jeune et célèbre quartier de Puerto Madero.

Durant sa création, Lola Mora, de réputation rebelle et en avance sur son temps, sculptait en pantalon en cachette afin de ne pas offusquer la société. En cent ans, les mœurs ont évolué et ces scandales de l’époque nous paraissent aujourd’hui démesurés.

Fontaine des NéréidesAvenida Tristán Achával Rodríguez 1550

Toutes les photos sont disponibles en grand format dans la Galerie Photos. 

Clémence de Sagazan

Publicités