El Museo Pueyrredón

Cette maison de campagne, au style colonial, est située dans la banlieue de San Isidro.  Elle doit son nom à ses anciens propriétaires: les « Pueyrredón », une puissante famille argentine.

Museo  Pueyrredón

Cette propriété fait revivre une partie de l’histoire des Pueyrredón. Qui sont-ils? Juan Martín de Pueyrredón, fils d’un commerçant français, est un personnage important de l’Histoire.

En 1806, les Anglais débarquent à Buenos Aires,  Juan Martín décide, avec ses frères, de combattre l’armée britannique aux cotés de Jacques de Liniers et ensemble ils réussissent à renverser l’ennemi. Il est ensuite  envoyé en Espagne afin de demander des renforts et informer de ce qui se passe en Amérique Latine mais le Roi ne montre guère grand intérêt. Il retourne alors à Buenos Aires avec une envie d’ indépendance. Désormais, le royaume espagnol le considère comme une menace.

IMG_4823A son retour, âgé de 39 ans, il épouse María Calixta qui vient de célébrer son treizième anniversaire. Juan Martín de Pueyrredón devient alors propriétaire de la maison par le biais de sa femme, héritière des lieux. Cette « casa de campo » est leur résidence secondaire.

Une fois l’Indépendance signée, il est nommé Directeur Suprême des Provinces Unies du Rio de La Plata par le Congrès de Tucumán. Pour lui, l’urgence est de consolider le pays et de chasser les Espagnols du continent. Il  appuie fortement la campagne militaire de son ami José de San Martín.

Avec sa  femme María Calixta, ils vont avoir un seul fils, Prilidiano, qui deviendra, par la suite, un grand peintre de renommée mondiale. Une fois retiré de la vie politique, Juan Martín de Pueyrredón se consacre à l’horticulture et à collectionner des plantes dans cette maison de San Isidro. Il crée alors un jardin botanique pour découvrir de nouvelles espèces végétales.

Visite guidée de la propriété

IMG_4830Pour entrer dans la demeure des Pueyrredón comme invité, il fallait emprunter ce jardin. A l’intérieur les salles sont à taille humaine et le sol en céramique. Aux murs sont exposés plusieurs portraits, sur fond neutre, peints par

IMG_4813Prilidiano Pueyrredón. Il convertit le mirador en atelier afin de profiter de cette vue incroyable sur le Rio de la Plata.

El Museo PueyrredónCette autre entrée était réservée au personnel. On remarque que les portes sont plus basses, les fenêtres plus petites et cette fois ci le sol est en brique. A droite, se situaient les écuries.

Dans le parc, sous cet arbre  » l’algarrobo blanco », IMG_4835 Juan Martín de Pueyrredón et José de San Martín conversaient des heures. On s’imagine alors ces discussions passionnées alimentées par cet ardent désir de voir, un jour, une Amérique Latine complètement libre.

Museo Pueyrredón:  Rivera Indarte 48, Acassuso
Visite guidée conseillée

Toutes les photos sont disponibles en grand format dans la Galerie Photos. 

Clémence de Sagazan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s