L´église de Socorro: naissance d’un amour interdit

Depuis sa création jusqu’à aujourd’hui la basilique de Socorro, située dans le quartier du Retiro, a son jardin secret…socorro1

Tout commence en 1750 l’espagnol Alejandro del Valle  fait don de son terrain pour construire l’église à condition qu’elle soit baptisée  « Nuestra Señora del Socorro ».

Cent ans après, cette église fut le lieu de naissance d’un amour impossible. Il faut alors se projeter au XIXème siècle…

socorro2On ne soupçonne pas les histoires du passé, parfois sordides, qui se cachent derrière les portes d’un immeuble, d’une maison ou encore d’une église. Connaissant ces anecdotes, légendes ou histoires, notre regard sur l’endroit change. L’église de Socorro, elle aussi, a son histoire.

Nous sommes en 1848, l’Argentine est alors dirigée par le tyrannique dictateur Juan Manuel de Rosas qui installe un régime  » fédéraliste ». Ses espions et la Mazorca, police secrète, intimident l’opposition dans la capitale. Il est alors conseillé de suivre ses instructions à la lettre….

Derrière les portes de l’église de Socorro, une histoire d’amour naît en silence. Une femme de la haute bourgeoisie argentine prénommée Camilla O´Gorman et le curé de cette paroisse tombent amoureux et vivent leur liaison en se cachant de la société. Camilla O´Gorman est la petite fille d´Anne-Marie Perichon qui était la maîtresse de Jacques de Liniers (ancien Vice Roi d´Argentine).

Pour vivre en toute liberté leur amour, le prêtre Ladislao Gutiérrez et son amante décident de fuire la capitale à cheval à destination de la province de Corrientes. Mais quelques mois après, ils sont trahis et attrapés par les troupes de Rosas qui ordonne leur exécution. Apprenant que Camilia est enceinte de huit mois, il l´oblige à boire une bouteille d´eau bénite pour que l´enfant soit baptisé avant qu’elle soit fusillée. Une histoire tragique qui scandalisa le monde entier…

L´église de Socorro: Juncal Y Suipacha

Toutes les photos sont disponibles en grand format dans la Galerie Photos. 

Clémence de Sagazan

Publicités

Une réflexion au sujet de « L´église de Socorro: naissance d’un amour interdit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s