La Maldonado, une des plus anciennes légendes portègnes

Diciembre 2007 (222)

Les Argentins adorent les légendes! Celle ci se passe dans l’actuelle banlieue de San Isidro. C’est l’histoire de la Maldonado, une femme espagnole héroïque du XVIème siècle…

En 1536, La Maldonado est arrivée avec Pedro de Mendoza. A cette époque les nouveaux arrivants sont réfugiés dans des campements par peur des éventuelles attaques des amérindiens.

La nourriture se fait alors de plus en plus rare.Tenaillée par la faim, elle décide de s’enfuir du camp. Perdue, tremblante de froid, elle se réfugie dans un des creux du talus, au bord du Rio de la Plata. Elle tombe alors nez à nez avec une lionne en train de mettre bas, elle décide de s’occuper des deux lionceaux. La journée, la lionne part chasser et répartit la nourriture entre la femme et ses petits.

Mais un jour, une tribu indienne, passant par là, la capture de force. Elle vit un temps parmi eux avant qu’à leur tour les Espagnols la retrouvent et la ramènent au camp. Choqués qu’une « femme blanche et catholique » aie vécu avec cette tribu, elle est condamnée à être dévorée par les fauves. Le lendemain elle est retrouvée accrochée au poteaux: vivante. Parmi ces fauves, une lionne la protégeait….

Toutes les photos sont disponibles en grand format dans la Galerie Photos. 

Clémence de Sagazan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s